Voilà enfin la fin de ma virée norvégienne !

Lever tardif, comme d'habitude. On traîne un peu mais pas trop. C'est effectivement notre dernier jour à Tromso. On se prépare et on décide d'aller visiter Polaria (http://www.polaria.no/fr/), l'aquarium de Tromso. Il fait froid, très froid aujourd'hui. Comme il n'a pas neigé depuis un petit bout de temps déjà, les trottoirs sont tout verglacés. Et ça ne manque pas, je tombe. Bien en plus ! Je me suis fait un beau bleu au genou... A polaria, on découvre la faune et la flore norvégienne et arctique. L'aquarium est très bien fait, on y a passé toute l'après-midi.

1157460651_Untitled_1_20copy

En rentrant, nous achetons quelques provisions en prévision du repas du soir et, comble du luxe, une baguette. Bon pas, la baguette toute chaude qui sort du four mais une bonne baguette quand même. Nous dînons rapidement et nous nous préparons pour aller à une soirée erasmus déguisée.

Samedi matin, c'est déjà le temps des adieux. 4 jours c'est court. Mais il nous reste deux jours encore en Norvège. Nous prenons notre avion, qui MIRACLE a pas peu de retard. Nous arrivons à 15h30 à l'aéroport d'Oslo. Et là, la grande exploration de l'aéroport commence. En effet, Audrey et moi, qui arrivons le samedi à 15h30 à Oslo et repartons en direction de Paris le lendemain à 16h, avons décidé pour ne pas exploser notre budget de dormir dans l'aéroport. Nous voulions évidemment visiter Oslo, nous avons donc décider d'y aller le dimanche matin car nous avons plus de temps à passer dans la ville. Il est donc 15h30, et nous allons à Oslo le lendemain matin, que faire pendant 15h dans un aéroport ? On mange, on se ballade, on fait des films sur les gens que l'on croise, on lit, on rédige nos carnets de bord, ... Bref, on s'occupe !!! A 20h, claquées, nous décidons d'établir notre camp de base. Nous avons repérés une banquette pas trop loin des toilettes et sur le côté de la salle? Cela sera parfait. En parfaite scoute (ok, j'en ai fait qu'un an, mais cela suffit, non ?), j'organise méthodologiquement notre bivouac. Grâce aux sangles de nos gros sac de voyage, nous accrochons nos sacs ensemble, avec l'espèce de caddie d'aéroport sur lequel on pose les bagages et avec notre banquette. Nous déroulons nos sacs de couchage. Et puis mission toilette du soir. Sympa de se laver les dents dans un aéroport ! J'avoue, je n'ai pas très bien dormi. Déjà, ils ont même pas éteint les lumières de l'aéroport ;-). En plus, il y a toujours du mouvement dans un aéroport !!! A 3h, on ne sait pas trop pourquoi, branle-bas le combat dans l'aéroport, tout le monde s'agite et des hordes de touristes arrivent. Eh oh, on était là avant vous alors du calme !!! Au moins, nous ne sommes pas les seules à dormir ici. D'autres voyageurs se sont installés autour de nous.

A 6 heures et quelques, ne trouvant plus le sommeil (ces satanées lumières !), je lance une opération commando pour aller faire un brin de toilette dans les toilettes de l'aéroport. Pas très confortable de se changer dans les toilettes. Au moins, elles sont propres !
Après s'être préparées, nous levons le camp, enregistrons nos bagages et nous lancons à la recherche de notre train pour gagner le centre d'Oslo. Après une demi heure de train (il y en a un plus rapide mais il coûte le double), nous arrivons à Oslo toute vêtue de blanc.

oslo_homepage

C'est superbe. Nous nous sommes balladées dans la rue principale. Nous avons vu le théatre national, la cathédrale, l'université et le palais royal. Tout est dans la même grande rue. Après, nous avons pris un bus en direction d'un musée excentré conservant trois drakkars d'époque entiers. C'est réellement magnifique. Ils se tiennent, là, devant nous, majestueux.

Drakkar_20Oslo

Mais c'est déjà l'heure du retour. Nous reprenons notre bus. Nous testons le Burger King (bah oui, on ne l'a pas en France !) et nous reprenons le train en direction de l'aéroport. C'est la fin, je suis un peu triste mais je me promets de revenir pour découvrir les fjords, Bergen, le cap Nord. Et l'avion a, comme par hasard, du retard.